Les différents types de mauvais payeurs

Les différents types de mauvais payeurs

6 janvier 2024 0 Par Valentina

Souvent, il y a la question de savoir comment traiter un mauvais payeur. Il arrive que des clients, pour diverses raisons, se retrouvent dans une situation de non-paiement des honoraires et que l’entreprise ou la personne concernée doive prendre des mesures. C’est pourquoi, il nous semble nécessaire d’identifier les types de mauvais payeurs qui existent afin de pouvoir prendre les décisions adéquates en conséquence. De cette manière, nous parviendrons à minimiser les listes de débiteurs, en évitant qu’ils n’affectent directement votre économie.

Qu’est-ce qu’un mauvais payeur ?

Avant d’analyser notre travail de fond pour pallier ces situations désagréables, approfondissons un peu le sujet dont nous parlons. Un débiteur défaillant est une personne qui n’a pas rempli ses obligations à temps. En d’autres termes, une personne est en défaut de paiement à partir du moment où le délai pour effectuer ou restituer un paiement a expiré.

Dans ce cas, différentes mesures peuvent être prises pour tenter d’amener la personne en question à payer, bien que cela dépende évidemment du type de débiteur, des raisons qui l’ont amené à être en retard de paiement et du montant qu’il a laissé en souffrance.

Les débiteurs circonstanciels

Comme nous l’avons souligné, il existe différents types de mauvais payeurs  que nous pouvons trouver lorsqu’il s’agit d’un défaut de paiement.

Les débiteurs circonstanciels englobent toutes les personnes qui peuvent payer lorsqu’elles le souhaitent, mais qui ont rencontré un problème avec le bien ou le service et qui ont manifesté leur mécontentement, ce qui a entraîné une prolongation des délais de paiement. Dans ce cas, il est préférable d’essayer de résoudre le problème de la meilleure façon possible, car une fois le conflit réglé, le paiement sera effectué le plus rapidement possible.

Les mauvais payeurs intentionnels

Il s’agit des clients qui essaient de retarder le plus possible le paiement, car ils ne veulent pas payer pour diverses raisons. Ce groupe comprend ceux qui finissent par régler leur dette, qui attendent généralement que le demandeur commette une erreur quelconque leur permettant de retarder et/ou d’obtenir un financement à coût nul, et ceux qui ne règlent pas la dette, car ils savent que si l’entreprise en question ne prend pas de mesures pour régler la dette, celle-ci sera réglée à la fin de l’année.

Les mauvais payeurs chroniques

Il s’agit de débiteurs qui paient toujours en retard, pour diverses raisons. Il faut donc se méfier d’eux, car ils trouvent toujours une raison ou un motif valable pour manquer à leurs obligations, et ce de manière répétée.

Les insolvables causaux

Les personnes qui, pour diverses raisons (manque de liquidités, événements imprévus, etc.), n’ont pas les moyens de payer dans une circonstance spécifique et sont en retard dans leurs paiements. Ce type de client est généralement le plus inoffensif, car il a tendance à payer sans problème si on lui propose un délai plus long ou un paiement échelonné.

Les mauvais payeurs négligents

Il s’agit de personnes qui, bien qu’elles aient réglé d’autres types de paiements, ne s’acquittent pas de la dette en question par incompétence ou par manque de connaissances. Ils ont tendance à être désorganisés et à ne pas savoir comment tenir correctement leur comptabilité. La meilleure chose à faire dans ce type de cas est peut-être de se concentrer sur eux afin d’essayer de résoudre tous leurs doutes et de s’attaquer au problème le plus tôt possible.

Débiteurs négligents

Ce groupe de personnes est étroitement lié au précédent. Ce type de mauvais payeurs comprend tous ceux qui, bien que désireux de payer, sont distraits et ne savent pas quand ils doivent le faire. Notre conseil dans ce type de cas, comme dans le précédent, est de rappeler à la personne concernée les échéances qu’elle doit respecter afin d’oublier son étourderie.

Défaillants insubordonnés

Il s’agit des débiteurs insolvables qui ne savent pas qu’ils ont une dette, qui ne sont pas d’accord avec le montant à facturer ou qui considèrent que le paiement à effectuer est inexistant. C’est pourquoi il est nécessaire d’expliquer tous les paramètres de la dette à ce groupe de clients, afin qu’ils comprennent pourquoi on leur demande de l’argent et qu’ils puissent s’acquitter de leur obligation dans les plus brefs délais.