4 conseils pour une comptabilité efficace et de qualité

4 conseils pour une comptabilité efficace et de qualité

19 juillet 2022 0 Par Zozo

Une bonne comptabilité ne se limite pas à suivre les règles légales. Avec une bonne comptabilité, vous pouvez gérer votre entreprise de manière saine et prendre des décisions politiques plus efficaces. Il y a un certain nombre de choses auxquelles vous devez faire attention afin de tenir une comptabilité efficace et bonne.

 

Nous savons par la pratique que certaines erreurs sont commises plus souvent. Sur cette base, nous avons compilé cette liste de quatre conseils importants.

1. Comptabilité efficace : vérifier les factures d’achat

La facture d’achat est le document par excellence pour bénéficier de la déduction de la TVA ou de la déduction des impôts directs. La condition principale pour la déduction de la TVA est que les détails de votre entreprise sur la facture d’achat soient corrects.

 

Si vous n’avez pas de facture conforme à la TVA, vous n’avez en aucun cas droit à une déduction de la TVA. C’est pourquoi il est préférable de demander une carte carburant ou une carte facture. Récupérez toujours les factures originales et toutes autres pièces justificatives si vous n’avez pas de facture d’achat, comme une capture d’écran de votre commande internet.

 2. Traitez vos relevés en temps opportun

Assurez-vous de collecter et de traiter tous les extraits en temps opportun. Faites-le non seulement pour votre compte courant, mais aussi pour le compte d’épargne, le compte de trading et pour le compte Visa ou Mastercard.

 

Si vous utilisez également d’autres comptes numériques, tels que Paypal, vous devez également le traiter comme tel dans votre comptabilité et en conserver les extraits. Notez sur toutes vos factures d’achat et de vente quand et sur quel compte elles ont été payées, ce qui facilite grandement le traitement.

 

Dans tous les cas, vous devez disposer des copies originales, y compris les annexes originales. De plus, il est fortement déconseillé d’utiliser votre compte professionnel pour une entreprise privée, que ce soit en tant qu’entreprise individuelle ou en société.

3. Faites une sauvegarde

Lorsque vous travaillez avec un programme de comptabilité en ligne, vous n’avez pas à vous en soucier : les bons fournisseurs font toujours des sauvegardes à un emplacement externe. Si vous faites vous-même votre comptabilité manuellement ou conservez votre comptabilité dans Excel, vous devez créer vous-même une sauvegarde. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez vous protéger contre la perte et toutes les conséquences néfastes. Vous choisissez comment vous le faites, mais le plus simple est bien sûr d’utiliser un outil numérique tel que Dropbox.

4. Soyez prudent avec les caisses enregistreuses

Certains chefs d’entreprise retirent déjà de l’argent du compte de l’entreprise pour financer des achats privés. Ils le transfèrent simplement au caissier à des fins comptables pour le compenser plus tard grâce à leurs propres ressources de trésorerie. Lors d’une inspection, cependant, il peut arriver qu’il y en ait trop peu dans la serre.

 

D’un autre côté, on remarque que certains indépendants collectent des reçus et indiquent ensuite qu’ils ont été payés en espèces, ce qui est problématique si le solde de trésorerie menace de devenir négatif de ce fait.

 

Par conséquent, gardez toujours les caisses enregistreuses à jour et ne faites rien de fou. Par exemple, utiliser de l’argent liquide à des fins privées n’est pas une bonne idée. Vous n’êtes pas là ? Pensez alors à augmenter votre propre salaire ou à vous octroyer d’autres avantages, comme des chèques-repas.

Des investissements

Mettez les investissements dans un endroit séparé dans la comptabilité. Les investissements sont des achats qui durent plusieurs années et sont utilisés pendant plusieurs années. L’ordinateur et le mobilier en sont de bons exemples. Pour des raisons comptables, vous pouvez choisir de ne considérer comme un investissement que les investissements dont le coût est supérieur à 450 € (hors TVA pour les entrepreneurs assujettis à la TVA).

 

Les investissements sont des achats que vous mettez au bilan et amortissez sur plusieurs années. Amortir ne signifie rien de plus qu’ajouter une partie des coûts chaque année. Supposons que vous achetiez un bureau pour 1 000 €, puis vous entrez 200 € (1 000 € / 5 ans) comme frais chaque année.

 

La plupart des investissements devraient être amortis sur cinq ans. Les écarts d’acquisition sont amortis sur 10 ans. Pour toutes informations, veuillez consulter le comptable Forest.